Aimer - connaître

Aimer - connaître
Photo de Guy Leroy

dimanche 23 mars 2008

Le Christ est vivant, hier, aujourd'hui et à jamais !

Une grande nouvelle est annoncée au monde. Le Christ est ressuscité ! Cet événement est unique dans l'histoire, au sens où il s'est passé une fois pour toutes. Cependant, la résurrection de Jésus Christ dépasse le cadre de l'histoire. Elle a une implication concrète dans l'histoire de chaque être humain de tous les temps et dans l'histoire du monde. C'était un 7 avril de l'an 30, probablement. Divers récits bibliques et des recherches archéologiques attestent de cet événement extraordinaire. Ce ne sont pourtant pas des preuves, mais des témoignages. Pour nous, chrétiens, Pâques, ça change tout ! 

Elle touche tous les hommes de tous les temps ! Comme une radiation, une secousse d'une puissance inconnue pour les hommes, elle irradie le monde et le coeur de tout homme souhaitant accueillir la nouvelle de son salut et la vie de Dieu. Le cierge pascal marque ce retour triomphal de la lumière dans le monde. Dans un environnement pénétré par les ténèbres, une toute petite lumière suffit à irradier les moindres recoins d'une pièce. 

Bonne fête de Pâques !
 
Oui, nous sommes sauvés. Cela signifie que la mort ne nous fait pas mourir, mieux, qu'elle ne nous anéanti pas le moins du monde ! Le Christ, par le don de sa Vie à battu en brèche le mal et ouvert une large faille dans le filet de la mort. Pour nous, chrétiens, Pâques change complètement l'orientation de notre vie. Nous le savons : en mourant, nous ne mourrons plus, nous passons (Pâques = Passage) à la vie de Dieu, à la vie de bonheur, de joie et de plénitude éternelle. Nous avons sans cesse à nous le redire. La victoire de la vie sur la mort est assurée, grâce à ce Juste, Jésus le Christ, qui nous a révélé l'amour infini de Dieu pour chacun de nous.

Nous n'avons pas besoin d'une autre vie, en traversant celle-ci, Dieu nous attend de "l'autre côté". Il nous justifiera, si nous y consentons. Pâques, c'est le triomphe de la vie sur la mort. La fête de ceux qui vivent déjà en enfant de lumière, qui vivent déjà de la vie qui ne passe pas. Pâques, c'est la joie de ceux qui, dans le mystère de leur coeur, savent qu'ils sont dans la main du Père éternel. Passionné de l'homme, ce Dieu ne veut perdre aucun de ceux qu'Il a créé !

Il nous aime personnellement et nous avons besoin de le rencontrer personnellement. Jetons-nous dans ses bras !

Belle, joyeuse et lumineuse fête de Pâques.

Pascal Tornay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire