Aimer - connaître

Aimer - connaître
Photo de Guy Leroy

lundi 24 mars 2008

Le jargon numismatique : toute une affaire !

J'ai eu l'occasion, il y a quelques années lors d'une formation pour formateurs d'adultes, de proposer à mes collègues, un mini-cours qui s'intitulait : "Dans les coulisses de la monnaie..." En une demi-heure, j'ai pu partager ma passion de la numismatique. Pour cette occasion, j'ai mis au point quelques documents qui présente l'univers de la fabrication des pièces de monnaie à la frappe comme autrefois, ou au poinçon, comme actuellement. Les deux méthodes sont proches, mais tout un univers les sépare.

Vous retrouvez ici quelques documents qui permettent à des néophytes d'aborder le monde de la numismatique et son jargon.

Commençons par un exemple pratique : Vous voyez ici une pièce égyptienne d'une livre en argent au titre de 720 (= 720 pour mille ou 72% d'argent). A l'avers, on peut lire la date du calendrier musulman 1387 (de l'Hégire = les musulmans ont fait débuté leur calendrier à partir du départ du prophète Muhammad de Médine à la Mecque en 622) qui correspond à 1968.

Au revers, est représenté la station hydroélectrique du barrage d'Assouan en Haute-Egypte. La pièce pèse 25 gr. par rapport au titre de 720, on sait donc que la pièce contient 18 gr. d'argent. Elle a été tirée à 100'000 exemplaires. Elle a une valeur commerciale d'environ 10 à 15 CHF. Chaque pièce est répertoriée avec une numérotation internationale qui permet de les retrouver dans un catalogue aussi épais que cher. Sa cote est à "KM #415"

Un premier document présente une nomenclature détaillée d'une pièce de monnaie. Chaque champ a son nom et les indications présentent à l'avers ou au revers ne sont pas anodines et répondent à des règles précises en particulier quand il s'agit des abréviations latines.


J'ai aussi mis au point un petit vocabulaire numismatique que vous retrouvez en cliquant sur ce lien :

Vous y apprendrez plein de nouveaux mots. Ce qu'est le maillechort, la tranche et le cordonnage, un contorniate et des piéforts... entre autres ! Et tout cela en images, pardon ! Bonne lecture.

Pascal Tornay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire