Aimer - connaître

Aimer - connaître
Photo de Guy Leroy

samedi 7 juin 2008

Congrès du PDC vr - 06-06-2008

Hier soir à Conthey dans
une salle agrandie pour l'occasion, s'est réuni le 12e Congrès du PDC
vr. En tout, quelques 2205 personnes ont répondu présent pour nommer les
candidat du PDC à l'élection du Conseil d'Etat !

Et moi aussi j'y étais (voir Gallerie photo du Nouvelliste) en compagnie d'une délégation de la section PDC de Vollèges d'une quarantaine de personnes.

Félicitations à MM. Jacques Melly et Maurice Tornay pour leur élection !
Félicitations à M. Christophe Darbellay et Mme Françoise Perruchoud-Massy pour leur courage et leur engagement ! 

 

Bénédiction 

Dieu
notre Père, bénis tous ces gens qui s'engagent au service du
vivre-ensemble en Valais, en Suisse ou ailleurs. Qu'avec Toi, ils soient
ferments de paix et d'unité là où ils travaillent, là où ils vivent.
Bénis aussi leur famille et leurs amis. Envoie ton Esprit-Saint sur
chacun d'eux pour que, dans leur travail politique, ils soient des
témoins de l'amour que tu portes à chaque être humain et qu'ils sachent
te rendre grâce, à Toi qui règne avec ton Fils Jésus-Christ, dans
l'Esprit pour les siècles des siècles. AMEN.

 
Voici quelques observations au sujet de la soirée...

Pascal Tornay
Juin 2008

Présidence de Raphy Coutaz : discrète et efficace.

 

Liste ouverte / Liste fermée 

J'ai
noté une très bonne qualité des propos des différents intervenants,
certains s'exprimant sans support (M. Raymond Deferr et Yannick Buttet).
Le fait de n'avoir que 2 minutes pour exprimer son argumentaire
condense le propos et le rend plus clair. Au sujet du premier scrution
(choix entre liste ouverte et liste fermée) 12 personnes se sont
exprimées : Présentation succincte, éléments souvent peu rationnels. Les
arguments contra sont souvent adossés à la sécurité de l'élection, à la
volonté de respecter l'énergie mise dans la campagne,à l'unité du
parti, à l'unité du parti (concentration des votes sur les candidats
choisis). J'ai noté que la notion d'unité est abordée de manière
récurrente mais que les moyens d'aller vers cette unité sont ambivalents
et l'on retrouve l'objectif de l'unité chez les intervenants en faveur
d'une liste ouverte aussi bien que fermée. Les tenants de la liste
fermée souhaitent, en "fermant" la liste, donner une plus grande chance
au candidat de leur région d'être élu puisque les votes des électeurs
vont se concentrer sur les candidats choisis par les membres du Congrès.
Enfin, les intervenants en faveur d'une "liste fermée" estiment que
c'est à l'avantage des régions périphériques parce que, comme leur
électorat est moins nombreux, il est nécessaire de concentrer les
suffrages sur un seul candidat.

Les
tenants de la liste "ouverte" réclame une démocratie plus large,
ouverte sur l'entier de l'électorat PDC et estiment que l'unité du parti
ne se fait pas sur un vote concentré sur un candidat, mais sur le choix
laissé à l'électeur lambda perçu comme étant un signe d'ouverture et de
confiance fait à l'électorat. La notion de confiance est récurrente
dans leur argumentaire, elle est en effet la clé de voûte du système
politique, même si c'est une notion difficile à manier.

Interventions préférées : Jean-Albe

Aucun commentaire:

Publier un commentaire