Aimer - connaître

Aimer - connaître
Photo de Guy Leroy

samedi 17 avril 2010

Pâques 2010 : Dieu aime-t-il Satan ?

Dieu aime-t-il Satan, Lucifer, Belzééboul et les esprits des ténèbres ? En voilà une question ! Spontanément, d'une seule voix, on voudrait s'exclamer que non ! Et pourtant...

Christ est vraiment ressuscité, Alléluia !


Oui, et pourtant ! Si l'on veut bien admettre la folie de l'amour de Dieu inconditionnel, définitif et total pour chacune de ses créatures, alors il faut bien admettre, oui, que Dieu aime Satan, car Satan est bien sacréature ! Une créature qui est parvenu à refuser Dieu de toutes ses forces et de manière totale, certes ! Mais il en va de même pour toutes les créatures des ténèbres...

Dans l'imaginaire religieux de bien des gens, Dieu aurait face à lui un rival égal à lui-même qui se nommerait le diable. Dans la pensée chrétienne, au contraire, il n’en est rien. Dieu ne fait pas face au diable dans une confrontation d’égal à égal. En effet, le diable est une créature de Dieu et n’est pas son pendant dans le domaine du mal. Non, originellement, les démons émanent de Dieu et ils ont fait le choix désastreux de pratiquer une opposition systématique, farouche et total à leur Créateur. C’est ainsi que le combat entre bien et mal, vie et mort, unité et division n’est pas un combat à armes égales…

Dieu laisse la liberté fondamentale à tout être qu’il crée. Cette liberté est la plus grande merveille que Dieu ait faite. Il se rétracte pour laisser une créature évoluer, faire des choix. Il laisse même sa créature faire le choix du malheur et de la mort. Cependant, Dieu, par son Fils Jésus Christ, veut sauver chacune de ses créatures et l’amener au plus grand degré de plénitude et de joie, mais pas malgré elles. C’est ainsi que son Fils Jésus Christ est allé au combat avec mort, le mal, la souffrance et la division et il a traversé le grand abîme dans l’Amour du Père, dans le don gratuit de sa Vie pour toute créature au ciel et sur la terre. C’est ainsi que, dans la foi, nous croyons que Dieu a emporté une fois pour toutes et définitivement la Victoire sur la mort lorsque le Christ a donné sa vie sur la croix, lorsqu’il est mort et ressuscité le troisième jour. Le Christ l’a fait par amour de chacune de ses créatures indépendamment des choix de vie ou de mort que, dans leur liberté, elles auraient pu faire. Tel est l’ « amour-folie » de Dieu !

Ainsi donc, victoire définitive et totale, oui ! Parce que même si nous mourons dans le Christ, dans le Christ nos corps reprendrons vie éternelle dans son Royaume. Nous bénéficions déjà aujourd’hui du don éternel de LA VIE, si nous acceptons la majesté de Dieu dans la nôtre ! Cette victoire de la Vie sur la mort nous est définitivement acquise mais doit encore être parachevée, puisqu’il s’agit d’une alliance. Nous avons à accepter ce don ! Le don a été fait : la réception dans le cœur de chaque être pas encore… Or nous le voyons : notre monde est encore en proie à la souffrance, à la guerre, à la misère, à la solitude et au désespoir… Nous pouvons collaborer à la venue du Règne de Dieu en travaillant à arracher les êtres à leurs misères avec la force de l’Esprit Saint.

La Bonne Nouvelle, c’est Pâques ! L’issue du combat entre le bien et le mal, entre Dieu et le diable est assurée. La Vie est victorieuse et elle aura le dernier mot. Nous le croyons !

Pascal Tornay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire