Aimer - connaître

Aimer - connaître
Photo de Guy Leroy

mercredi 9 juin 2010

Le clown : pitre de l'authenticité !

Photo : (c) Sophie Daigle,
université Laval (Canada)
Jouer un rôle permet de prendre de la distance par rapport à sa propre personnalité ou à tel comportement. Imaginez le nombre d'attitudes intérieures que nous avons chaque jour à canaliser, à réorienter, à dissimuler, à formuler ou à reformuler... Une quantité incroyables d'attitudes - et c'est là un aspect de notre grandeur - passe par différents filtres et notamment celui des valeurs que nous avons intériorisées.

Le clown, lui, se joue de ces filtres. Ou mieux, il les a tellement intériorisés lors de la mise en scène, qu'il parvient à utiliser ces attitudes avec une liberté toute nouvelle. Cette liberté dont il se permet d'user et d'abuser déclenche spontanément le rire chez le spectateur... Il se joue alors de l'ironie, de la satyre, de la naïveté, du désir, du pouvoir et de la peur avec une distance nouvelle qui fait
parfois envie à ceux pour qui ces filtres sont devenus des esclavages!

Pitre de l'authenticité, le titre est bien choisi... Quand la vérité du conditionnement des relations humaines baisse le voile et laisse voir la médiocrité du genre humain ! Médiocrité au sens de moyen, bien sûr ! Car, sur ce plan, le clown nous met tous sur pied d'égalité... et cela fait tellement de bien ! Chapeau bas à tous les clowns qui cultive l'être à travers le paraître. J'aime tellement les paradoxes, et les clowns savent si bien s'en servir.

Pascal Tornay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire