Aimer - connaître

Aimer - connaître
Photo de Guy Leroy

samedi 23 avril 2011

Toi qui lis ceci, sois béni au nom de Jésus, le Christ !

Une fois pour toutes Pâques 2011 revêt pour moi un sens particulier que je place sous la lumière du Vivant: c’est en effet la seule fois de ma vie que la Résurrection du Seigneur tombe sur mon anniversaire. Pour un Pascal, ce n’est pas rien ! La prochaine conjonction de cet ordre tombera en 2095 et j’aurais éventuellement 122 ans. Bref, je serais là où l’âge n’a plus aucune importance. Pour l’heure, je rends grâce de pouvoir vivre ce temps comme il vient.

Sa Résurrection, c'est la NÔTRE !

Depuis plus de 2000 ans, tous les chrétiens s’écrient : « Jésus Christ est vivant, Alléluia ! » Mais combien vivent en-dehors d'eux-mêmes, les yeux rivés sur les choses qui passent ? Combien font comme s’il était mort et enterré définitivement ? Evidemment, en n’ayant pas foi en Lui ou en ignorant que la victoire du Christ sur la mort a un impact actuel, fondateur, essentiel, central et définitif sur la vie de chacun de nous, la fête peut bien battre son plein, mais ultimement, elle est vide, stupide, absurde et totalement vaine…

Elle est lumière féconde pour et en chacun de vous.

Ainsi, aujourd’hui et au nom de Jésus Christ, qui a été mort et qui est vivant à jamais avec le Père et dans l’Esprit Saint, je veux te bénir toi qui lit ceci. Bénir signifie invoquer l’Esprit Créateur sur une personne pour que sa fécondité, ses désirs profonds, ses projets, ses relations, son être même s’épanouissent de la plus large manière possible dans le plan de l’Eternité.

Evidemment, je pense en premier en tout particulier à toutes les personnes qui m'ont donné le plus de fil à retordre dans ma vie, à celles qui m'ont demandé de prier pour elles, à celles que j'accompagne secrètement et à celles que je côtoie au fil des ans. Et j'ajouterai : à celle qui voudra bien traverser la vie à mes côtés et que je ne connais pas ;-) encore...

Ainsi, que descende sur toi l’Esprit Créateur, qu’Il te donne cette lumière et cette joie pascale qui rempli le cœur de l’Homme des merveilles de Dieu. Que la toute-puissance d’amour du Seigneur dilate ton cœur aujourd’hui et à jamais pour que tu deviennes un être semblable Lui et que tu vives en sachant que tu es sa fille / son fils bien-aimé. Sois un vivant ! Alléluia !

"Allez dire à tous les hommes, le Seigneur est parmi nous,
Alléluia, Alléluia !"

Pascal Tornay
Dimanche de Pâque, 24 avril 2011

Aucun commentaire:

Publier un commentaire