Aimer - connaître

Aimer - connaître
Photo de Guy Leroy

mardi 24 mai 2011

Fi de la mobilité !

On nous bassine que le pied, c’est d’aller se reposer de l’autre côté de la planète. Il semblerait que le repos y soit plus rassérénant et le « lâcher prise » plus aisé ! La vue de palmiers penchés sur du sable blanc bordant des eaux turquoises fait frémir plus d’un parent las de la pénible routine du jour. Demandez à qui doit se rendre régulièrement Outre-Atlantique si 10h d’avion est revigorant ! En classe économique évidemment ! J’ose à peine vous dire combien le voyage est chose plaisante, moi qui mesure à peine moins qu’1.90 m. et dont la tête et les jambes sont de trop ! Vivent les Maldives et les Antilles ! Iles aux parfums de misère, aux quotas de touristes et aux rues pleines d’yeux mendiants ! A croire qu’il faut un sacré courage pour « avouer » que cet été, finalement, on restera chez soi, tout au plus ira-t-on au mayen quelques jours pour se changer les idées…

Et si ce n’était que cela. Le monde professionnel aussi vient agacer nos consciences : « Soit t’es mobile, soit t’es sénile ! » Telle est la douce mélopée des temps de crise. Dans les écoles récemment, même, « la Suisse bouge ! » Mouvements infernaux. La publicité nous serine de rester mobile, d’acheter « new », de n’avoir de cesse de vivre l’éveil, la croissance, l’extase personnelle, professionnelle ou spirituelle. Comme sur une photo ratée, la vie devient un grand flou qu’encore, on voudrait artistique ! Le sens de la mobilité et du repos est
brinqueballé, dévoyé, extérieur, destructeur, perverti.

Il nous faut retrouver le sens tonique de la mobilité et du repos : deux éléments essentiels dont nous avons besoin pour vivre et être heureux. Etonnamment, la sagesse biblique et le SEIGNEUR lui aussi nous invite à une mobilité incessante qui, sur le long terme constitue un bien long voyage. Cependant – toujours plus fou – DIEU promet à l’être humain qui accepte cette incessante mobilité – intérieure – un repos réel et constant. Je sais, vous ne me croyez pas ! Pourtant, je vous assure que je vis ce que je vous dis : Avec JÉSUS CHRIST, on est jamais plus tranquille parce qu’on est remis sans cesse en selle à tous points de vue. Cela fait d’une vie, une expérience savoureuse et sensationnelle, évidemment dénuée ni de défis, ni de difficultés. Dans ce cadre-là, la mobilité et le repos sont au service de la croissance de l’Homme… et plus des investisseurs ! C’est de cette manière qu’avec le CHRIST, je vous invite au voyage et à une reposante mobilité. « Jésus leur dit : Venez vous-mêmes à l'écart, dans un lieu désert, et reposez-vous un peu. » (Mc 6, 31)

Bon été.
Source image : http://funimages.free.fr  

Pascal Tornay


Aucun commentaire:

Publier un commentaire