Aimer - connaître

Aimer - connaître
Photo de Guy Leroy

vendredi 22 octobre 2010

Commentaire biblique - 30e dimanche du TO (année C)

Avertis que nous sommes,
plus possible désormais de tomber
dans le panneau !
http://lepetitecolo.free.fr
Aujourd’hui, les Ecritures orientent notre regard sur le fait que le Seigneur est touché au cœur par une prière sincère. L’Evangile vient agacer notre vision du pauvre. Le pauvre est-il celui qu’on croit ? A mon sens, le plus pauvre de ce passage est ce pharisien se gargarisant devant son Dieu ! Sa prière est tellement hypocrite, qu’elle tombe dans le ridicule. Il n’en reste pas moins que c’est lui, l’hypocrite, qui est le plus en danger : son cœur est faux. Il n’entend plus que lui. Voici une pauvreté travestie sous un couvert de certitude bétonnée et de vérité comme un tombeau neuf.


Cet indéracinable orgueil mène à la tristesse et à l’isolement. Il se présente souvent aujourd’hui comme une volonté de souveraineté individuelle arrogante, isolante et destructrice. Je crois que c’est la plus grande pauvreté : cette monarchie du Soi de droit divin ! Alors comment en sortir ? Jésus propose, à qui veut entendre, un chemin difficile. D’abord, lâcher nos pseudos-mérites (ils ne servent à rien : l’essentiel se reçoit gratuitement !), ensuite abandonner nos prétentions de petits rois et cesser de regarder nos fautes (elle sont toujours devant nous), puis enfin – et surtout – accepter de nous laisser aimer et guider par Dieu. L’Amour et la Justice, c’est LUI ! Laissons-nous éduquer par sa tendresse renversante, nous n’en serons que plus libre ! Qui sommes-nous donc pour prétendre savoir ce que aimer et ce qu’être juste veut dire ? Cela aussi nous avons à le recevoir du fond de nous. C’est là qu’Il demeure et de là qu’Il parle…

Commentaire biblique pour la feuille dominicale de l'UP Neuchâtel-Est >>>

Pascal Tornay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire