Aimer - connaître

Aimer - connaître
Photo de Guy Leroy

dimanche 27 novembre 2011

Les pouvoirs de l’Homme


Un jour en cours d’Enseignement religieux scolaire (ERS) à l’école primaire, parlant de la puissance de Dieu, un élève s’exclama : « Dieu est un salaud. Il n’a pas voulu partager ses pouvoirs avec nous. Il n’a tout donné qu’à Jésus ! » J’ai trouvé cette exclamation très enfantine au premier abord. Elle est très pertinente en réalité, car son interpellation m’a obligé à réfléchir là-dessus. En effet, il y a du vrai dans sa perspective.

Du point de vue de l’enfant, Dieu n’a partagé sa toute-puissance qu’à Jésus Christ, son Fils. En ce sens, il n’avait pas tort. Il faut pourtant affiner et élargir cette vision pour plus de justesse…


Je lui ai fait remarquer plusieurs éléments bibliques qu’il fallait intégrer dans sa réflexion. Selon la foi chrétienne, en effet :

1. Dieu a tout donné à son Fils Jésus (Lc 10, 22). Tout ce que Dieu est, Jésus l’est aussi, car Jésus Christ est de nature divine (et humaine à l’exception du péché) ;

2. A son tour, le Christ a donné à certains de ces contemporains la puissance surnaturelle (divine) de réaliser des miracles, des guérisons, des résurrections, des choses surnaturelles (Mc 3, 13-15 ; 16, 16-18) ;

3. Jésus affirme que ses amis verront des choses plus grandes encore… (Jn 1, 50)

4. L’humain est fait à l’image du divin. Il possède la divinité en lui, mais celle-ci demande à être épanouie, développée et cette pleine stature sera atteinte lorsque nous verrons Dieu face à face. (Gn 1, 26-27)

5. C’est ainsi que chaque homme à des pouvoirs naturels déjà immenses.

J’ai dit aux enfants qu’il était heureux que Dieu n’ait pas tout mis entre nos mains, comme les parents qui aiment leurs enfants ne leur donnent pas les clefs de la voiture et ne leur permettent pas de sortir en ville la nuit par exemple. Munis de la puissance divine qu’en ferions-nous ? Les enfants avouèrent très largement qu’ils s’en serviraient pour dominer les autres ! Pas dupe les gosses !

Dans un second temps, je leur ai fait établir une liste de pouvoirs naturels qu’ils ont déjà et leur ai demandé quel usage ils en faisaient. Ils ont été étonné le nombre de pouvoirs naturels qu’ils possédaient, mais ils ne s’en rendaient pas compte…

Avec un simple regard aux intentions méchantes, une parole bien mesquine et blessante dite en public… avec un sourire tendre et compatissant, ou un geste consolateur bien placé… les enfants ont pris conscience de leurs pouvoirs destructeurs ou guérisseurs…

Et nous les adultes, commençons par ça et après… on verra déjà !

Pascal Tornay



_____________________________________________
Notes :

Tout m'a été remis par mon Père, et nul ne sait qui est le Fils si ce n'est le Père, ni qui est le Père si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler." (Lc 10, 22)

Jésus s'approcha d'eux et leur adressa ces paroles : " Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre. (Mt 28, 18)

Il monte dans la montagne et il appelle ceux qu'il voulait. Ils vinrent à lui et il en établit douze pour être avec lui et pour les envoyer prêcher avec pouvoir de chasser les démons. (Mc 3, 13-15)

Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé ; celui qui ne croira pas, sera condamné. Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom ils chasseront les démons, ils parleront en langues nouvelles, ils saisiront des serpents, et s'ils boivent quelque poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux infirmes et ceux-ci seront guéris." (Mc 16, 16-18)

Jésus répondit à Nathanaël : " Parce que je t'ai dit que je t'avais vu sous le figuier, tu crois. Tu verras des choses bien plus grandes. "(Jn 1, 50)

Dieu dit : " Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance et qu'il soumette les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toute la terre et toutes les petites bêtes qui remuent sur la terre ! " Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa ; mâle et femelle il les créa. (Gn 1, 26-27)

Mais Jésus les appela et leur dit : " Vous le savez, les chefs des nations les tiennent sous leur pouvoir et les grands sous leur domination. (Mt 20, 25)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire