Aimer - connaître

Aimer - connaître
Photo de Guy Leroy

vendredi 10 mars 2017

Chaînes de prière ?


Je reçois régulièrement des demandes de participation à des chaînes de prière. Une fois, on m’a demandé de participer à une récolte de « dix millions d’Avé Maria » pour le Pape François. Une autre fois, je reçois un papier qui demande à ce que l’on prie pour la « délivrance des âmes du purgatoire » et, suite à cela que l’on envoie la demande à d’autres, sinon… Le chantage à la malédiction qui suit m’invite à obéir sans délai ! Une autre fois, un ami propose une chaîne de prière pour la guérison des personnes atteintes du cancer… Il me prie de ne pas briser la chaîne ou alors de l’en informer… Que penser ?

Premièrement et fondamentalement, constituer une chaîne de prière ou y prendre part est bien et bon. Cela inscrit le participant encore plus réellement dans un tissu de relations humaines et ancre les cœurs à présence du Seigneur. La chaîne entraîne mystérieusement toutes les personnes qui s’y sont investies dans le sillage de l’Esprit. La prière commune porte alors un fruit qui dépasse d’ailleurs infiniment la demande des priants. Elle porte le monde avec le Christ et déploie partout sa grâce.

Certaines chaînes « menacent » leurs participants potentiels de malédiction : aucune peur ni culpabilité à avoir. Détruisez sans tarder le document et demandez avec foi au Père des grâces particulières pour la conversion des personnes qui font circuler ces demandes et sèment le trouble dans le cœur de ses enfants. Quant à la peur de briser la chaîne, comment le pourrait-on ? Ce n’est pas parce qu’une personne ne veut pas prier, du moins pas ainsi ou a oublié de la faire que la chaîne est brisée. La prière n’est pas une matière cassable ! Elle est éternelle et dépasse infiniment le cadre du temps et de l’espace. Ce qui monte vers le Seigneur, c’est bien plus que des paroles. C’est tout notre « être-dans-le monde » qui est présenté. Quant à obtenir « dix millions d’Avé » pour le pape François, je comprends la demande sur le fond. Par contre, cette « récolte de signatures » pour se faire entendre du Seigneur, cela a plutôt le don de m’agacer… Comme s’il était sourd ! Mais bon… 

Pascal Tornay

Image © http://www.fullgospelchurchdalkeith.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire