Aimer - connaître

Aimer - connaître
Photo de Guy Leroy

mercredi 18 mars 2009

La musique comme élément de structuration de la pensée

 fr.dreamstime.com
Faire de la musique ou tout au moins en écouter semble être essentiel pour les êtres humains. Qu'apporte-t-elle au développement de la pensée humaine ? La musique est un langage qui échappe aux règles de la communication parlée. La musique, c'est-à-dire la mélodie, sa structure, son dégagement sémantique, sa charge émotionnelle devient un super-langage, un méta-langage ineffable qui fait s'approcher l'homme de lui-même...

Je suis persuadé que la musique est un art qui fait s'approcher l'Homme de lui-même. L'art vocal en tout particulier, parce qu'il met en contact l'être avec son intimité physique et vocale d'abord, puis spirituelle au sens le plus large ensuite. Chanter est chose intime. En effet, tout le monde ne chante pas et a fortiori pas en public. Pour autant, même si chacun à ses talents et ses dons propres, je crois que le langage de la musique est universel. Je crois que tout le monde peut chanter ou jouer car fondamentalement, pour le faire, il s'agit d'être capable de relation avec soi-même et avec les autres. Et ceci, tout être humain en a la capacité potentiellement. Pour moi, il ne s'agit pas d'abord d'une technique, mais d'une relation. Bien sûr, pour faire de la "belle" musique, il s'agira d'allier les deux...

http://www.rustin.fr
Je le disais, la musique a une structure propre qui fait d'elle un hyper-langage particulier apte au développement personnel intégral. Comme tout langage, il faut un minimum de bases pour en saisir un tant soit peu le sens et la portée (...!) En fait de connaissances, elles peuvent être purement intuitives. Il suffit, pour peu, que le coeur de l'Homme en perce les secrets et que la musique résonne en lui comme en écho et donne naissance à la prière... c'est à dire à la relation, à la beauté. Cela est de l'ordre du don, de la gratuité. Bien sûr, pour avancer, il va falloir affiner, apprendre, dompter ses élans premiers sans les brimer, mais en leur donnant une forme, un souffle. C'est le rôle de la structure ! Elle n'est pas un carcan, mais au contraire, elle permet le développement ordonné de la musique !

La structure de la musique, je le crois, est fondamentalement au service d'une relation entre l'Homme et lui-même. Elle n'a besoin pour cela qu'un point d'ancrage au coeur de l'être humain et ce peut-être la peine, la joie ou le désir de rencontre. Je le crois, l'être humain est une créature fondamentalement musicale !

Pascal Tornay

________________________
Notes
Cf. Richard Miller, "La structuration du chant", Ed. Cité de la Musique, Paris, 1990 (1999)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire